Rémi Checchetto

Rémi Checchetto est écrivain.

« On ne connaît pas un Rémi Checchetto mais plusieurs. Si l’on se réfère à la musique joliment italienne de son patronyme on pourrait dire qu’il y a des Checchetti. On en connaît un qui écrit pour le théâtre de longs monologues, et dont on pense qu’il ne fait pas la différence, qu’il ne veut pas la faire, entre l’écriture de théâtre et l’écriture de la poésie. Les deux s’inscrivent dans un travail d’intériorisation, de poétisation du quotidien et des êtres auxquels il se confronte. » (Alain Girard-Daudon)

Patiemment, il couche les mots sur le papier et ceux-ci sont mis debout par des metteurs en scène (Alexia Vidal, Patrick Séreaudie, Bela Czupon, François Mauget, Henri Uzureau, Hélène Gay, Fabien Bergès, Bernard Beuvelot…), des comédiens (Jean-Marc Bourg, Agnès Sourdillon, Loïc Méjean…), des musiciens (Titi Robin, Louis Sclavis, Bernard Lubat, Chris Martineau, André-Marc Delcourt, Fabrive Viéra, Hélène Breschand…), des photographes (Vincent Monthiers, Raphaël Helle…), des danseurs (Antoine Leménestrel, Anna Fayard), des marionnettistes (François Lazzaro, Gilbert Meyer), des plasticiens (Denis Tricot, Les Lucie Lom, Sylvie Durbec), des artistes de rue (Princesse Peluches…), des éditeurs (Espaces 34, Script, L’attente, Tarabuste, Inventaire / Invention, L’improviste)…

L’auteur fatigue volontiers ses valises et aime à travailler in situ. Il sillonne la France afin d’écrire des portraits d’habitants et de lieux. Sur scène il en fait des éditions orales complétées par des éditions papiers. Collaborant avec différentes structures il anime divers projets culturels. Il anime des ateliers d’écriture, fait des variations pour chacun d’eux dont il imagine la forme et les fictions.

S’il est évidemment capable d’inventer des projets tout seul comme un grand, il est aussi réactif à des déclencheurs extérieurs tels des commandes d’écriture. Ainsi a-t-il écrit récemment et ce n’est qu’un exemple, L’homme et cetera, sur une invitation du Domaine d’Ô dans le cadre Arts Sciences.

Il donne régulièrement des lectures performances de ses œuvres et a publié quelques 20 livres.

Boursier du CNL, de la SACD, de la Fondation Beaumarchais, du CNT.

Résident au Centre National des Ecritures de la Chartreuse, de Permanences de la Littérature, du Théâtre de la Mauvaise Tête, du Théâtre Chez Panse Verte, de la Maison de la Poésie de Rennes, du Chalet François Mauriac, de Poéma et de divers autres théâtres, du Parc Régional du Narbonnais, du Centre National du Livre…

Ses textes font l’objet de mises en scène :

Allez allez allez, mise en scène Fabien Bergès

King du ring, mise en scène Alexia Vidal

Kong melencholia, mise en scène Patrick Séraudie

Ciel, un opéra de feu sous les étoiles, mise en scène Denis Tricot, musique André-Marc Delcourt

Quel monde (Fin de siècle), mise en scène Henri Uzureau

Quel monde (Intime), mise en scène Henri Uzureau

Dans l’intimité des cabines de bain, mise en scène François Mauget

Ah ça non, on n’est pas sur Radio Nostalgie ! mise en scène François Mauget

Oh hisse ! mise en scène Alexandra Tobelaim

Le vent, mise en scène Hélène Gay

La salive, mise en scène Didier Ruiz

Le murmure des pierres, mise en scène Gilbert Meyer

Rescousse, mise en scène François Mauget

L’homme et cetera, mise en scène Béla Czuppon

Que moi, mise en espace Jean-Marc-Bourg

 

Ses textes font l’objet de publications : 


Partir, naviguer, arriver et autres constructions pas fatalement intempestives (à paraître aux éditions Lanskine en juin 2020) (poésie)

Laissez-moi seul, éditions Lanskine, 2018 (poésie)

Nous ne sommes pas des héros, éditions de l’Attente, 2018 (poésie)

Sépia, éditions La Dragonne, 2018 (poésie)

Le gué, éditions Dernier Télégramme, 2017 (poésie)

Les arbres ne parlent plus oiseau, éditions du Petit Flou, 2016 (poésie)

Boomerang, éditions Potentille, 2015 (poésie)

Zou, éditions Espaces 34 (théâtre)

Ici même, éditions Tarabuste, 2015 (poésie)

Pas parler Parole, éditions L’âne qui butine, 2014 (poésie)

Encore, corps encore, éditions Les cahiers du Museur, avec des collages du Sylvie Durbec , 2013 (poésie)

Que moi, éditions Espaces 34, 2013 (théâtre)

Jours encore après, Tarabuste, 2013 (poésie)

Apéro, éditions de l’Attente, 2013 (poésie)

L’homme et cetera, éditions Espaces 34, 2012 (théâtre)

Kong melencholia, éditions Espaces 34, 2011 (théâtre)

Très grand gel, L’improviste, 2011 (poésie)

Puisement, Tarabuste, 2010 (poésie)

Bruissement, éditions Script, 2010 (poésie)

King du ring, éditions Espaces 34, 2010 (théâtre)

Nous, le ciel, éditions de l’Attente, 2008 (poésie)

Là où l’âme se déchire un peu mais pas toute, Inventaire / Invention, 2006 (théâtre)

Valises, éditions Script, 2006 (poésie)

Une disparition et tout et tout, éditions de l’Attente, 2006 (théâtre)

Confiotes, éditions de l’Attente, 2005 (poésie)

En roue Libre, éditions Quelque part sur terre / Festival d’Aurillac (théâtre)

P’tit déj, éditions de l’Attente, 2003 (poésie)

Portes, éditions Script, 2003 (poésie)

Un terrain de vagues, coédition Script et théâtre des Tafurs, 1999 (théâtre)

Manèges, éditions Lucie Lom, 1999 (théâtre)